MOTS DE TÊTE
                   

334 504  505 607  608 666

608

Ah, enfin de la vraie philosophie !

609

Il suffit de voir si les résultats suivent.

610

Uh, uh, uh…

611

C’est important de se préparer quelques alibis.

612

Hommage à l’humour absurde des anglais des Monty Pythons.

613

Plutôt stressant, ça…

614

No comment.

615

Un brin anarchique ?

616

Si vous ne l’avez pas encore remarqué, vous devez être vachement à plat…

617

Suivi d’une orgie, pour compléter avantageusement le tableau.

618

Ah,ah, je ne les lâche pas mes chères petites fumeuses, mais vous n’avez encore rien lu !

619

Si l’une rend peut être sourd, celle-ci trouble en tous cas la vue.

620

Digression pessimiste sur le Marché intérieur de l’Union européenne.

621

C’est toujours classe d’y aller d’un petit mot pour encourager la lecture et décourager la lobotomie télévisuelle. Mais ce n’est pas pour autant que je ne me laisse pas lobotomiser de temps en temps.

622

Le culte du corps, mais à dose raisonnable.

623

Pour consoler les gens non concernés dont je fais partie.

624

Oh yeah, un de mes jeux de mots préférés (une fois encore, on peut être un peu fier de ce qu’on pond de temps en temps sans tomber dans l’arrogance, I hope) quand ils se jouent sur une seule lettre ! En tous cas, il est très vrai, même si c’est pour raconter des conneries.

625

Oui, aaaah, encore !

626

Une nouvelle règle de grammaire ?

627

De toutes époques, de tous âges, de toutes civilisations, les humains ont toujours eu besoin de rites pour s’identifier.

628

Il suffit d’observer les grands patrons et les politiciens.

629

Bon, mais cela n’a rien de rassurant pour autant.

630

Et c’est sur ceux-là qu’on se casse le plus souvent la tête.

631

Bon Dieu, quelle ambition !

632

Mangez des fruits.

633

Ceci n’est pas drôle. Ce n’est d’ailleurs pas le but.

634

Moins cher qu’un lifting mais pas évident pour autant.

635

Et non, ce n’est pas juste de la démagogie.

636

Après l’amour ?

637

Pour que les attardés se découvrent.

638

A tous les coups, on perd !

639

Ah, quand les hommes cherchent des excuses…

640

Essayez l’overdose de chocolat pour voir.

641

Ah, là ça va lancer des discussions !

642

Et l’idéal serait de vivre dans un pays où on peut les porter toute l’année.

643

Et on en remet une couche ! Jet d’encre assez populaire sur Internet.

644

Let’s groove tonight, comme dirait Kool and the Gang.

645

Tout cela est très délicat.

646

On préférerait ne pas devoir lire ce genre de truc.

647

Vinum super omnia. (j’espère que c’est correct : le vin au-dessus de tout)

648

Remake moins poétique que les hippies des sixties.

649

A interpréter librement. (mais le reste aussi d’ailleurs)

650

Ceci n’est pas aussi innocent qu’il y paraît.

651

Vivement le jour où ce ne sera plus d’actualité.

652

Fallait la faire, celle-là !

653

Autre argument au débat sans fin.

654

Alleï, toi !

655

Ah, un peu de détente quand même !

656

Et pan, avec mes gros sabots. Mais elle e plaît quand même.

657

Qui dit mieux comme changement brutal de sujet ?

658

C’est quand même pas une excuse.

659

Là, vous ne me contredirez pas.

660

Très mauvaise raison.

661

Mon fantasme d’écrivain.

662

Mais non, ne le prenez pas mal.

663

Très mauvaise habitude dont par ailleurs j’abuse.

664

De la différence entre l’ambition et la prétention.

665

Béatitude littéraire !

666

Les cochonneries en latin, ça passe mieux !