JETS D'ENCRE
                   

1 à 80    81 à 160    161 à 240    241 à 330

161.

A force de frapper sur le même clou…

162.

idem mais sur un autre.

163.

Si vous ne l'aviez pas compris, rattrapez-vous vite avant de vous faire plaquer !

164.

C'est simple, mais c'est beau, non ? J'y pense pour mon épitaphe…

165.

Une des préférées des lecteurs et pour une fois nous sommes d'accord ! J'ai découvert en lisant le dictionnaire des proverbes -après la publication des jets d'encre, pour éviter les interférences- que Voltaire avait écrit : " L'écriture est la peinture de la voix ". On est évidemment en plein avec les pieds dans le même seau, mais une fois de plus et au risque de vous faire croire que j'ai vraiment la grosse tête, je préfère ma version qui est de toute façon plus " complète "…Ou quand le mouche rêve d'être un aigle…c'est pas interdit !

166.

Que voulez-vous, la clope, ça pue et ça imprègne tout. Normal qu'on s'énerve…

167.

Ou quand les politiques reportent les problèmes à un demain qu'ils devront quand même vivre aussi.

168.

J'arrive toujours pas à le suivre, ce joli conseil. Je vous laisse essayer.

169.

Celui-là, par contre, je pense que j'y arrive !

170.

C'est évident, et fort probablement déjà écrit quelque part.

171.

J'aimerais en dire plus sur le thème des rêves mais pas forcément dans le format jets d'encre.

172.

J'espère valoriser l'aspect " communication absolue ". Si vous êtes en train de lire ces lignes, c'est déjà une première étape dans le bon sens.

173.

Et que ceux qui ne sont pas acteurs soient au moins de bons spectateurs.

174.

We just can't get enough, ever.

175.

C'est ça la famille : à la fois élémentaire et incroyablement profond.

176.

Mort aux machos sans cerveau.

177.

Un conseil " gentil " pour une fois à nos gouvernements tellement altruistes.

178.

C'est un peu de notre faute aussi, s'ils sont si nuls.

179.

Comme d'habitude, on attend une cata pour réagir. Seulement, il n'y aura pas toujours une solution.

180.

Les enfants seraient vachement plus épanouis comme ça.

181.

Et pourquoi pas un nouveau calendrier, tant qu'on y est ? On ne va pas se priver !

182.

Une petite nuance qui enlève tout égocentrisme d'un bon mot bien connu.

183.

" When you try black, you never get back ! "

184.

Il y a une grosse différence entre tolérer et banaliser certains actes.

185.

C'est moi en plein et je ne suis toujours pas parvenu à m'améliorer.

186.

Chiche.

187.

Encore un clou à enfoncer, un coup facile. (un coup de marteau, pas autre chose).

188.

Si un jour le voyage dans le temps existera, soyons certains que nous le saurons de notre vivant car ils reviendront dans le passé pour nous en mettre plein la gueule.

189.

Exercice salutaire mais difficile que celui de prendre du recul par rapport à notre vie.

190.

Et encore, pour le téléphone je devrais mettre quatorze au lieu de dix-huit !

191.

Concentrez-vous un instant sur votre cœur qui bat et prenez le temps de réaliser que vous ne le commandez absolument pas ! Qu'est-ce qui se passe là-dedans à votre insu ?

192.

Comme quoi, c'est toujours dur d'apprendre à fermer sa gueule dans certains moments…

193.

Constat tristement banal.

194.

Quand on a déjà la trouille au départ, ça fait encore plus mal.

195.

A lire très vite dix fois de suite.

196.

On se la joue un peu grandiloquent ? L'image est quand même bonne !

197.

Pour celles et ceux qui tirent souvent la gueule.

198.

Comme dirait la mère Denis : " ça c'est vrai, ça ! " avec l'accent du pays.

199.

Excès de bon égale un peu de mauvais.

200.

Quelqu'un a mieux à proposer ?

201.

C'est ce que j'appellerais une " cantonade " en référence au footballeur philosophe.

202.

Aargh, que de mauvais souvenirs…j'étais dingue d'elle et elle n'en avait rien à f…

203.

Un peu de provoc comme je l'aime.

204.

Ce ne sera pas l'avis de tout le monde, mais moi j'en suis convaincu.

205.

Non seulement ça, mais il faudrait de temps en temps élaguer les branches malsaines.

206.

Mot d'esprit, es-tu là ?

207.

Du kaléïdoscope de la Vie.

208.

Aurais-je la haine, par moments ?

209.

Ou comme quoi, avoir raison ce n'est pas forcément suffisant…

210.

L'apothéose anti-tabac, je crois que je vais m'arrêter là.

211.

N'est pas scientifiquement démontrable ce qui ne peut être répété à volonté dans des conditions bien définies.

212.

J'en fais partie.

213.

Tout aussi indigeste que l'autre, par ailleurs.

214.

Tout enfant a le droit de connaître son père.

215.

Luttons contre la dégénérescence de notre espèce !

216.

Ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours vous y remettre…

217.

Mais qui oserait dire que ça n'en vaut pas la peine ?



218.

Nous avons toutes les qualités et notre plus grande c'est la modestie.

219.

Devinez quelle est la phrase qui a fait le plus enrager ma femme ?

220.

C'est tout le temps la même chose…ça m'énerve !

221.

Quand on veut aborder un problème, il faut avoir l'esprit de synthèse.

222.

Parce que acquis sociaux et mondialisation ne sont pas exactement les meilleurs amis.

223.

Que voulez vous ? J'essaie de m'expliquer par tous les moyens.

224.

Koan numéro 3.

225.

Sachons agir en êtres évolués et à l'esprit ouvert, on peut apprendre tellement des autres.

226.

On ne peut pas nier que l'homme moderne est devenu expert dans l'art de s'envoyer en l'air.

227.

Ah, que serions-nous sans elles ? ! (disons-nous de temps en temps pour nous rattraper !).

228.

Là, j'ai fait ma petite crise…

229.

Plus facile à dire qu'à mettre en pratique. Comme tous les bons conseils d'ailleurs…


230.

Ce thème-là, je ne m'en lasserai jamais -(j'espère que vous non plus)-, car il est salutaire de rentrer régulièrement dans le lard de ceux qui nous gouvernent pour leur rappeler qu'ils ont des responsabilités très sérieuses et qu'on les regarde. (ils en ont rien à cirer, mais on essaie !).

231.

Celle-là, elle en a fait déjà réagir certains qui confirment tout à fait la situation décrite.

232.

Il y en a qui la méritent, mais survivront-ils vraiment longtemps ?

233.

Welcome to Belgium.

234.

Voter est un devoir, mais pour bien s'en acquitter, il faudrait prendre le temps pour se préparer un peu…

235.

A votre avis ?

236.

Oui.

237.

Bon, ici ça devient de mauvais goût. Un peu comme quand on dévoile les trucs des magiciens.

238.

Cela paraît tout bête, n'est-ce pas ? Et pourtant, si on réfléchit bien aux implications…

239.

Et je pense que je ne suis pas le seul.

240.

Ou de la " criminullité " en col blanc…